Terra Incognita – Serge Perrotin – Chami -Épisode 3

L’accueil positif du Terra Incognita 1 reçu à Angoulême 2003 est confirmé par les ventes en librairies. Nuclea2 lance une réimpression. Pendant ce temps, Bernard aligne les planches du tome 2. De mon côté, je m’envole pour un périple de six mois avec femme et enfants. Celui-ci nous conduit du Canada au Mexique, pays où j’écris le tome 3 à l’ombre d’un palmier de l’île Holbox.

Courant 2004, nous apprenons que Nuclea2 traverse de fortes perturbations. Perturbations qui conduisent inéluctablement la structure vers le dépôt de bilan. Nous n’avons plus d’éditeur alors que « Hozro », le T2 de notre série est terminé. Le catalogue Nucléa2 n’est pas repris par un autre éditeur. J’apprends cependant que les éditions Soleil sont prêtes à accueillir les séries Nuclea2 qui ont trouvé leur public. Les auteurs de Shaman et Mygala continuent ainsi leur série sous les couleurs de la maison dirigée alors par Mourad Boudjellal. Je le contacte. Celui-ci me dit qu’il connaît notre série et qu’il est prêt à travailler avec nous. Il nous propose un bon prix page pour le T2 accompagné de la réédition du T1.Terra Incognita étant une trilogie, je lui demande des garanties quant à la parution du tome 3. Il refuse de se positionner sur un dernier album tant qu’il n’aura pas de retours sur les ventes des deux premiers tomes. Si celles-ci sont mauvaises, il n’y aura pas de T3. Je lui dis alors que je préfère – par respect pour le lecteur et les auteurs – me mettre en quête d’un éditeur qui me garantira la parution totale de la trilogie. Quitte à ce que le prix page soit plus faible…

C’est alors que je tombe en librairie sur la série « Être libre » de Marc Bourgne rééditée sous le titre « Dernière frontière » par les éditions Théloma. Un Marc Bourgne que je connais bien pour lui écrire au même moment le T4 de la série Frank Lincoln (Glénat). Il me donne quelques infos sur ce nouvel éditeur qui vient de lancer la réédition de l’excellente série « Les fils de l’aigle » de Michel Faure. Je contacte donc Guillaume Pallawan, le patron des éditons Théloma. Celui-ci accepte immédiatement de reprendre la série Terra Incognita et nous donne l’assurance d’aller au bout de la trilogie. Nous signons un contrat pour trois albums. Le T2 accompagné de la réédition du T1 paraît en Mars 2005. Chaque album est accompagné d’un cahier graphique d’une dizaine de pages qui reprend textes et études de personnages. Afin d’enfoncer le clou de cette reprise, Guillaume Pallawan édite un Tirage de Tête limité du T2 qui paraît à l’occasion du Salon du livre de Paris 2005. Le temps est à nouveau au beau fixe, nous pouvons avancer sereinement sur la réalisation du troisième et dernier tome de la trilogie…

 

 

Source : Facebook Serge Perrotin

Laisser un commentaire